Phase initiale

Mise à jour : juin 2011

     Dans la plupart des cas, le SDR est le résultat d'une surcharge mécanique chronique. Cependant, lorsque le traumatisme est la cause déclenchante, un traitement initial peut être mis en place pour 7 jours, nécessitant le recours aux traitements antalgiques classiques (3) et des conseils de repos articulaire relatif :

- Eviter les escaliers, le port de charges lourdes, allonger les jambes en position assise.

- Eviter les genuflexions et la position accroupie.

- Intérêt d'une perte de poids.

- Arrêt momentané d'activité favorisante: ski, tennis, footing, aérobic, musculation, randonnée en montagne,vélo pour certains  etc...

 

La poursuite d'une activité d'entretien est possible, dans les limites de la douleur.

 

La physiothérapie (ultrasons, glace) peut être utilisée pour réduire l'inflammation. Des mobilisations très douces peuvent être effectuées. Le massage est un élément important de la phase initiale  souvent négligé. Il permet une bonne préparation au travail musculaire, les points douloureux sont repérés, parfois atténués par le massage. Il permet aussi une approche physique et psychologique douce du patient par le kinésithérapeute. Le massage est notamment utile pour préparer les étirements.