Mise à jour : juin 2011

        D'après Middleton (2), Le dysfonctionnement de l'appareil extenseur, responsable d'instabilité et /ou de douleur peut avoir des causes multiples :

  • Osseuses: dysplasie ou troubles morphostatiques dans les 3 plans de l'espace.
  • Musculaires et ligamentaires: insuffisance ou rétraction musculaire, rétraction ou distention ligamentaire.

Comme nous l'avons dit précédemment, il n'existe pas de méthode optimale dans la prise en charge du SDR. Le traitement médical et la rééducation ne peuvent pas agir sur les causes osseuses. Devant l'intrication de différents facteurs, quasiment toujours retrouvés, il nous paraît difficile de proposer un traitement purement étiologique. Le traitement doit donc être suffisamment subtil pour pouvoir être le plus souvent étiologique et le plus symptomatique possible. Le traitement médical et le traitement de rééducation nous semblent le plus souvent adapté en première intention. Il doit permettre de guérir ou d'améliorer un grand nombre de patients et de sélectionner les patients devant bénéficier secondairement de la chirurgie.

La rééducation du SDR se présente donc en 3 points: